mardi 18 octobre 2011

Le calendrier de disparition des minerais

Les ressources minières sont indispensables à notre système économique et à la croissance. Pourtant, elles font partie de ces ressources naturelles non renouvelables et donc appelées à s’épuiser. La cryolithe a déjà disparu. Les mines d’argent seront épuisées dans 10 ans. Les autres minerais suivent ….

Le calendrier de disparition des minerais

Après la cryolithe, le terbium, le hafnium, l’argent et l’antimoine, le palladium est le suivant sur la listes des futurs disparus.

2023 : fin du palladium (Pd) : Le palladium est un minerai dont 13% du volume servent pour l’industrie électronique, surtout pour la production de composants électriques. Le palladium sert aussi pour la fabrication de connecteurs et de composants de puces pour les circuits électroniques et les circuits intégrés hybrides.

Il y a un stock de 3500 tonnes de palladium sur Terre et la production mondiale annuelle serait d’environ 250 tonnes par an. Les réserves connues sont surtout en Russie et en Afrique du Sud. Mais la Russie aurait épuisé ses ressources de palladium à la fin de l’année 2011, d’où la tension sur le marché de de matériau. Le palladium est l’une des 14 matières premières critiques identifiées par l’Union européenne.

PalladiumMorceau de Palladium

Du fait de la la rareté du platine, les nouvelles générations de pots catalytiques utilisent de plus en plus le palladium et une grande incertitude pèse sur les réserves réelles disponibles. On n’est pas certain de la date de la fin de la production du palladium.

Planetoscope : Production de palladium dans le monde


La fin de l’or

2025 : fin de l’or : Métal symbole de richesse s’il en est, l’or est connu de tous. L’or est utilisé dans l’électronique pour ses propriétés de conductivité, d’inaltérabilité, d’inoxydabilité.

Le stock d’Or mondial est estimé à 167 000 tonnes, dont la moitié sous forme de bijoux
et plus des deux tiers détenus par les particuliers. Les ressources minières représentent une vingtaine d’années de réserves … c’est donc dans le recyclage que réside l’avenir de l’industrie aurifère.

La Chine est le 1er producteur avec près de 300 tonnes extraites en 2008, suivie par les États-Unis et l’Australie (moins de 250 tonnes). Le taux de recyclage de l’or au niveau mondial n’est que de 43% et de 80% selon d’autres sources
Mine-d'orÉtonnant : La production totale d’or depuis les débuts de l’humanité remplit un cube de 20 mètres de coté.

Planetoscope : Production d’or dans le monde
Encyclo écolo : l’or et l’environnement
Sur l’or
: l’or est-il éthique ?


La disparition du zinc

2025 : fin du zinc. Le zinc est utilisé dans l’électronique et par l’industrie informatique (fabrication des « magnetic random access memory » (MRAM)). Le zinc est le 4ème métal le plus produit au monde après le fer, l’aluminium et le cuivre. le zinc est exploité dans plus de 50 pays. Le taux mondial de recyclage du zinc est de 26%.

La Chine est le premier producteur mondial de zinc avec plus d’un quart de la production mondiale de zinc dont elle consomme elle-même un tiers.

zinc

zinc

Le zinc, un exemple de réévaluation régulière des réserves

  • Les gisements exploitables de zinc à un coût acceptable seront épuisés en 2025 ;
  • En 1950, le US Geological Survey avait estimé les réserves mondiales de zinc à 77 millions de tonnes. P
  • Pourtant, la prospection et l’amélioration des techniques d’exploitation ont permis de mettre au jour plus de 293 millions de tonnes de ce métal sur les 50 années qui ont suivi.
  • En 2000, le gouvernement américain a annoncé que les réserves de zinc n’atteignaient pas moins de 209 millions de tonnes.

Planetoscope : Kilos de zinc produits dans le monde
Pollution : Kilos de zinc rejetés dans l’atmosphère


La disparition de l’indium

2025 : fin de l’indium (In) : L’indium est beaucoup utilisé dans le cadre de la fabrication d’écrans (LCD), de semi-conducteurs, de LED, de la soudure sans plomb, la métallurgie. L’indium est un métal gris brillant, malléable et rare; qui n’existe qu’en minuscules quantités dans les mines de zinc. Le taux de recyclage de l’indium est de 0 %.

Indium

Indium

  • Les gisements d’indium exploitables à un coût acceptable seront épuisés en 2025 (voire 2018).
  • Il resterait 16 000 tonnes d’indium et on en produit environ 570 tonnes par an dans le monde.
  • La consommation let la demande d’indium vont croître de 20 % l’an, notamment du fait des progressions énormes de la production chinoise d’écrans plats et en tout genre (+ 32 % en 2010 par rapport à 2009). Il faut par exemple 2 grammes d’indium pour la fabrication d’un écran LCD
  • L’indium pourrait bien être remplacé par des matériaux de nanotechnologie comme le graphène (cristal de carbone) ou l’oxyde de zinc (moins conducteur, moins résistant, moins transparent que l’indium).
  • L’indium est l’une des 14 matières premières critiques identifiées par l’Union européenne.

La fin de l’étain et du plomb

2028 : fin de l’étain : il y a un stock de 6,1 millions de tonnes d’étain sur Terre. Les principales utilisation de l’étain sont : soudure 32 % ; fer blanc 27 % ; chimie 23 % ; étains et alliages 18 %. Les réserves connues sont surtout en Chine (28%), en Malaisie (17%), en Indonésie (13%) et au Pérou (12%) et, au rythme de consommation actuel, ne dureront pas plus de 20 ans.

L'etain

L'utilisation de l'étain

Le taux mondial de recyclage de l’étain est de 20 %.
Planetoscope : la production mondiale d’étain en direct

*

2030 : fin du plomb : les gisements de plomb exploitables à un coût acceptable, qui représentent 79 millions de tonnes, seront épuisés en 2030. 71% de la production de plomb sont utilisés pour les batteries et accumulateurs.

A savoir : toutes les canalisations en plomb transportant de l’eau potable doivent être remplacées avant la fin 2013. Jusqu’à cette date c’est la directive européenne du 5 décembre 1998, qui fixe la norme à respecter est de 25 µg/l et qu sera de 10 µg/l fin 2013.

tuyaux de plombLe taux mondial de recyclage du plomb est de 72 %.
Planetoscope : la production mondiale de plomb en direct
Sur le plomb : Santé. Du plomb dans nos tuyaux

*


La fin du cuivre et du tantale

2038 : fin du tantale (Ta) : Le tantale est très résistant à la corrosion et il résiste à presque toute attaque chimique sous 150 °C. La plus grande utilisation du tantale, sous forme de poudre métallique, est faite dans la fabrication des composants électroniques, et principalement des condensateurs. On trouve des condensateurs au tantale dans les télé-avertisseurs et les ordinateurs personnels ou encore dans des prothèses chirurgicales.

Le tantale

Le taux mondial de recyclage du tantale est de 20 %

*

2039 : fin du cuivre (Cu) : le cuivre a été le premier métal travaillé par l’homme, avec l’or. Il existe un stock de 490 millions de tonnes de cuivre sur Terre. Les réserves de cuivre connues sont surtout au Chili (33%), en Indonésie et aux USA (7% chacun). Avec 55% d’utilisation, il est essentiellement mis en œuvre dans l’industrie électrique (câbles, bobinages).

La fin du cuivre

La fin du cuivre

    Étonnant: Grâce aux bulles d’air présentes dans les glaciers, on a pu montrer que la pollution de l’air par le cuivre a commencé il y a 2500 ans pour culminer à l’époque de l’empire romain qui en produisait beaucoup, c’est-à-dire 15 000 tonnes chaque année.

  • Pourtant, aujourd’hui la pollution atmosphérique par le cuivre est 10 fois moins importante qu’à l’époque romaine.

Le taux mondial de recyclage du cuivre est de 31%.
Planetoscope : Production de cuivre dans le monde


La fin de l’uranium

2040 : fin de l’uranium (U) : L’uranium est un minerai crucial pour la production électrique nucléaire. Il existe 3,3 millions de réserves d’uranium prouvées et exploitables de manière normale et environ 10 millions de tonnes de réserves d’uranium dites « spéculatives ».

uranium
En 2010 et pour la 1ère fois, la Chine a consommé autant d’uranium qu’EDF, soit 15% du total mondial. Pour autant, comme pour le pétrole; le Peak uranium est incertain et les experts se contredisent sur le sujet.
Mine d'uranium

Mine d'uranium

Les réserves d’uranium sont réparties à près de 90% dans les 10 premiers pays.

Certaines sources estiment qu’il reste de 70 à 90 ans de réserves mondiales (au rythme d’exploitation actuel). Selon l »Uranium Resources and Nuclear Energy » du Energy Watch Group (2006-12), une pénurie d’uranium pourrait se produire dès 2015.

Selon d’autres indications(de l’Organisation de coopération et de développement économiques – OCDE), les réserves d’uranium connues et exploitables à un prix de 130 dollars le kilo pourraient suffire, au rythme de consommation actuel, pendant encore 100 ans.

Réserves d’uranium par pays

L’Union européeene avait fait en 2006, une estimation des ressources et annonçait la fin de l’uranium pour 2144, soit 1 siècle plus tard que le bas de la fourchette de dates estimées.

Réserves d'uranium
Réserves mondiales d’uranium

Planetoscope : Production d’uranium dans le monde

Planetoscope
: Les chiffres du nucléaire

1,2 kilo d’uranium est produit chaque seconde dans le monde, soit 40 700 tonnes par an

La France a longtemps exploité des mines d’uranium : la fermeture de la dernière mine date de 2001.

Le taux mondial de recyclage d’uranium est nul : 0 %.


La disparition annoncée du Nickel

2030 : fin du nickel (Ni)

Le nickel

Le nickel

Le nickel sulfate est un métal extrêmement répandu et est connu depuis l’antiquité en occident comme en Chine.

Peu utilisé à l’état pur, le nickel entre dans la composition de quelque 3000 alliages utilisés quotidiennement et qui représente 80% de la production mondiale.

Le nickel sert dans les batteries (piles bouton pour BIOS, batteries d’ordinateurs portables).

La grande résistance à la corrosion du nickel en fait un matériau crucial pour l’industrie navale et chimique. L’industrie automobile, le bâtiment, la décoration et l’électroménager sont aussi de gros consommateurs de nickel.

Les réserves de nickel

Il y a un stock de 67 millions de tonnes de nickel sur Terre. Les réserves connues sont surtout en en Australie (35%), en Nouvelle-Zélande (11%) et en Russie (10%)

  • Depuis 100 ans, la production de nickel est 33 fois plus importante que celle d’argent
  • Le prix de zinc est en moyenne, depuis 100 ans, 156 fois inférieur à celui de l’argent.
  • Les réserves de Zinc sont 1071 fois supérieures à celle d’argent.*
    * Source : Dr Thomas Chaize, in dani2989.com
Mines de Nickel de Nouvelle Calédonie (goro)
Mines de Nickel de Nouvelle Calédonie (goro)

Le nickel fait la fortune de la Nouvelle-Calédonie, qui recèle à elle seule 30 % des réserves mondiales de nickel.
.

Les ressources du massif du Koniambo, estimées à 150 millions de tonnes, ont une teneur en nickel supérieure à 2 %, et devraient offrir plus de 40 années d’exploitation.
.

Le taux mondial de recyclage du Nickel est de 35 %.
.
Planetoscope
: la production mondiale de plomb en direct
Sur le plomb : Santé. Du plomb dans nos tuyaux

La fin du pétrole

2030 : la fin du pétrole, ou « peak oil », un concept contesté

Pour le pétrole, ce qui est clair, c’est la consommation. Pour la production et sa capacité à suivre la demande, les débats vont bon train. Le peak oil est annoncé depuis longtemps et en même temps, certains experts pensent que nous ne sommes pas prêt de voir la fin du pétrole. Toutefois, la date de 2030 semble retenir le plus de sufrages comme date probable de la fin du tout pétrole.

Le point de vue selon lequel le Peak Oil ne se produira jamais et selon lequel ne consommera jamais la totalité du pétrole disponible sur Terre. En effet, les derniers 10% de pétrole seront si coûteux à extraire qu’il seront remplacés par des énergies alternatives.

La production de pétrole stagne, la demande va doubler

fin du petroleSelon certains experts, les réserves non encore trouvées permettront de produire 100 millions de barils / jour et que le pic ne sera atteint qu’autour de 2020

Les réserves de schistes bitumineux qu’on commence à exploiter à grande échelle dans l’Alberta (Canada) ou au Texas, en Louisiane, Montana, Pennsylvanie, … contiendraient 650 000 milliards de m3 de gaz naturel.

La consommation de pétrole pourrait presque doubler d’ici 2050 avec l’augmentation de la population mondiale et la croissance économique.

Selon l’Agence internationale de l’Energie, la hausse de la demande mondiale de pétrole devrait être de 1,7% en 2010, avec une demande de 86,3 millions de barils par jour (mbj).
Reserves de pétrole fin 2005 .
  • Selon BP, l’offre pétrolière mondiale était de 81,6 millions de barils par jour en 2008. Selon l’AIE (Agence internationale de l’énergie) la demande mondiale en pétrole a progressé de 0,8% en 2008 et de 1% en 2009.
  • Pétrole, charbon et gaz naturel représentent 83.5 % de l’énergie consommée dans le monde en 2008.

Conclusion : Depuis 2002, la demande mondiale de pétrole augmente plus vite que l’offre, due principalement aux hausses brutales de la demande asiatique. (Chine et l’Inde).

La date de la fin du pétrole recule toujours

Les prévisions américaines sur la fin du pétrole ne cesse de reculer :

  • en 1914, le Bureau des mines américain pensait que les réserves de pétrole seraient épuisées en 1924.
  • en 1939, le Ministère de l’intérieur estimait que les réserves mondiales de pétrole dureraient 13 ans.
  • Le pétrole a été le carburant de la seconde guerre mondiale et du boom économique qui l’a suivi.
  • En 1951, le Ministère de l’intérieur estimait, à nouveau !, que les réserves mondiales de pétrole à 13 ans.
  • En 1970, on estimait les réserves mondiales de pétrole à 612 milliards de barils.
  • En 1977, le président américain Jimmy Carter affirme que « le monde aura consommé tout son pétrole d’ici la fin de la prochaine décennie« .
  • En 2006, on avait déjà pompé plus de 767 milliards de barils de pétrole du sous-sol et on estimait les réserves à 1200 milliards de barils.
  • Depuis, le monde a consommé 3 fois plus de pétrole que les réserves estimées alors.

La consommation de pétrole par habitant

Un Indien consomme 0.9 barils de pétrole par an, soit145 litres*
Un Chinois consomme 2.1 barils de pétrole par an, soit 347 litres
Un Brésilien consomme 4.2 barils de pétrole par an, soit669 litres
Un Allemand consomme 10,6 barils de pétrole par an, soit 1 685 litres
Un Americain consomme 25 barils de pétrole par an, soit 3 977 litres

Un Brésilien consomme donc 6 fois moins de pétrole qu’un Américain
Un Chinois 12 fois moins et un Indien 28 fois moins …
Si la Chine et l’Inde atteignent le même niveau de consommaton de pétrole que le Brésil, la consommation mondiale s’accroitra de 300%.

Planetoscope : Voir tous les chiffres de consommation ou production de pétrole dans le monde

* Source : Dr Thomas Chaize, in dani2989.com


La fin du platine

2064 : la fin du platine (Pt)

Le platine est un métal précieux que l’on trouve dans la nature sous forme de « platinoïdes », c’est à dire mélangé à d’autres métaux comme le nickel, l’or le cuive. Les platinoïdes sont le platine (Pt), le palladium (Pd), le rhodium (Rh), le ruthenium (Ru), l’iridium (Ir) ainsi que l'osmium (Os). Le platine et le palladium sont les 2 principaux platinoïdes.

Platine métal rare

Platine métal

Le platine a des caractéristiques uniques qui expliquent son prix élevé : ses qualités chimiques et physiques spécifiques en font un matériau essentiel dans de nombreuses utilisations.

Environ 20% des produits manufacturés dans le monde contiendraient du platine à des degrés divers.

Pour obtenir une once de platine, il faut extraire environ 10 tonnes de minerai… , 2 fois plus que pour extraire une once d’or pur. Il reste un stock de 13 000 tonnes de platine sur Terre. Les réserves connues sont très concentrées sur peu de pays, surtout en Afrique du Sud (80%) et en Russie. Ces dernières années de nouvelles mines ont été ouvertes et des techniques d’exploitation plus sophistiquées ont permis de soutenir la demande en platine des industriels du monde entier.

Le platine, une richesse sud-africaine

Les platinoïdes (platinium, palladium et rhodium) sont exploité depuis 1919 en Afrique du Sud. On les trouve en concentration assez élevée dans les roches basiques, dans le complexe de Bushveld par exemple.

En 2006, les réserves connues de platine en Afrique du Sud, exploitées par 18 mines, produisaient 87,7 % du platine dans le monde !

Demande et production de platine passe de l’équilibre à la pénurie

L’écart mondial entre l’offre et la demande de platine était encore relativement faible (autour de 3 tonnes de platine) en 2006. Mais sur ce marché qui gère en millions d’onces de platine, la concentration de l’offre et la tension du aux nouveaux usages du platine (pot catalytique) enflamme les prix. ( 1 once pèse 27.3 grammes).

Il reste 56 années de réserve de platine, au rythme actuel de production qui est de 230 tonnes par an. L’épuisement du platine sera donc définitif en 2064

Mine de platine en Afrique du Sud

Mine de platine en Afrique du Sud

Un opérateur sur le marché des matières premières souligne : «On observe sur ce marché la même chose que sur le marché du cuivre, du pétrole et de la plupart des matières premières, observe l’un d’eux. La plupart des fonds de pension investissent désormais une partie de leurs dépôts dans des matières premières : une diversification financière appelée à se poursuivre.* »

Conséquence logique, le platine fait désormais partie de la liste des 14 matières premières critiques retenue par l’Union Européenne** et les prix atteignent des sommets (1200 $ l’once).

Le taux mondial de recyclage du platine est de 0 %.***

Planetoscope : Production de platine dans le monde

* in Libération « Gros coup de volant pour le platine«
** http://ec.europa.eu/enterprise/policies/raw-materials
*** A. RELLER, University of Augsburg, T. Graedel, Yale University

*


Source : Consoglobe


1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour à vous tous tout ce qui est dans ces rapports émarger ci.dessus est vrai .cuivre Est Innovation comprimé cette véracité éminente.