vendredi 6 février 2009

Végétaliser l'alimentation

Le dernier post de Mr Klean sur le végétarisme m'a fait pense à un sujet dont je voulais parler : L'abus de viande.

Je ne suis pas forcément pour le végétarisme. Nous sommes des omnivores. Mais il ne faut pas inclure dans ce terme l'orgie de viande faite dans les pays occidentaux!

D'une part, consommer de la viande doit impliquer le respect de l'animal, et donc vérifier que l'animal a été bien traité, bien nourri, a pu courir et être à l'air. Ces critères se retrouvent dans la viande bio. Car même "élevés en plein air", les animaux ont droit à leur piqûre d'antibio et à leur nourriture infecte (dans la composition de cette nourriture toute faite, on peut retrouver des os, du sang, des plumes...).
Alors, oui, la viande biologique est plus chère, je souhaite aussi qu'elle le soit moins. Mais n'est-ce pas le moment d'en acheter moins, pas à cause du prix mais parce que 1) nous n'avons pas besoin de cette débauche de viande, 2) L'abus de viande est dangereux pour la santé, 3) Baisser la consommation de viande résoudrait bien des problèmes environnementaux.

En effet, voici une série non exhaustive de faits qui montrent que végétaliser son alimentation est bon pour notre corps et pour la planète :

- Les graisses animales en trop grande quantité sont mauvaises pour la santé, avec pour conséquences des accidents cardio-vasculaires, diabètes, obésité, dépression... Deux exemples. Le premier, extrême pour nous français, est celui d'un restaurant : Le "Heart attack grill" (le grill de la crise cardiaque). J'ai trouvé un début de reportage sur ce restaurant ici. Mais il n'y a pas tous les détails. Quatre hamburger y sont servis, le simple, double, triple et quadruple pontage! Le hamburger "quadruple pontage" contient 1 kilo de boeuf, du fromage, du bacon et le pain est frit dans de la graisse de porc. Tout ceci pour 8000 calories, c'est à dire 3 à 4 jours de nourriture normale.
Autre exemple, avez-vous vu Supersize me? Le "héros" ne mange que chez Mc Donalds et observe les conséquences sur son corps (taux de cholestérol qui explose, surpoids, problèmes divers) et sur son mental (dépression).

- Nous consommons 100 kilos de viande par personne et par an. C'est trois fois plus que la quantité préconisée par les organismes de santé.

- Les bovins, qui ruminent tout le temps, ont par conséquent beaucoup de gaz à expulser. Le problème est que leurs rots et leurs pets (méthane) représentent 25% des gaz à effet de serre de la planète.

- Pour produire un kilo de blé, il faut 1300 litres d'eau. Pour produire 1 kilo de viande, il faut 15500 litres d'eau (informations trouvées à l'exposition La terre et nous).

- "A l'ère de l'élevage industriel, nos bêtes accaparent à elles toutes seules 60% de la production mondiale de céréales, soit 670 millions de tonnes ! Un volume qui suffirait amplement à nourrir les 850 millions d'êtres humains souffrant de malnutrition." (Nouvel Obs)


Donc, pour vous, pour la planète, pour les gens que vous aimez, diminuez votre consommation de viande. Vous n'en avez pas besoin tous les jours. Arrêtez le boeuf, mangez du porc, de la volaille, des oeufs , du poisson et plus de céréales et de légumes. Végétalisons notre alimentation.




4 commentaires:

Mister Klean a dit…

Voila qui est dit et nous ne serons pas de trop...
Perso, je ne mange plus de viande mais toujours des oeufs d'une ferme prés de chez moi et du poisson local le plus souvent possible.
Sinon, légumes du jardin ou de la ferme d'a coté et fruits locaux et de saison uniquement.

Grodo a dit…

Ton exposé me fait penser à l'impact de ces questions sur le développement du territoire. Comment produire une viande de qualité conciliant respect de l'animal et économie solidaire ? En revenant à de petits cheptels et en évitant les distributeurs c'est forcément possible mais je crois que c'est aussi en soutenant des filières de distribution militants en ce sens. Et là je me pose la question, Monoprix, Carrefour et autres ont ils des pratiques différentes avec le BIO ? J'ai des doutes...
A quand la vogue des boucheries bio ?...

EmelineEcologie a dit…

C'est comme le commerce équitable ou les paniers bio, il faut éviter les intermédiaires, qui sont ceux qui s'en mettent plein les poches sans rien créer ni produire.

NoireôNaturel a dit…

Bonjour,

Et merci pour le mot laissé sur mon blog ;) Bravo pour cet article, je suis tout à fait d'accord avec ça, consommons moins de viande mais de la viande de qualité et bio, je m'y suis mise, et ce serait déjà un sacré progrès si tout le monde s'y mettait !!! Ô plaisir, Karambole.